Grippe porcine, pandémie annoncée ou psychose collective

Après plus d’un mois sans vraie connexion Internet, nous reprenons le fil de notre blog. Nous sommes maintenant à Cancun depuis presque un mois et nous allons tous bien. Impossible d’être au Mexique et de ne pas mentionner en premier lieu cette grippe porcine, vu que les médias ne parlent quasiment que de cela ici.

Epidémie avérée ou psychose collective, nous suivons avec attention les nouvelles et essayons de démêler les informations contradictoires et confuses que les médias balancent à longueur de journée. Au Mexique, toutes les écoles ont fermées dès l’annonce de la grippe et viennent seulement de réouvrir en début de semaine après presque 2 semaines. Beaucoup d’entreprises et de commerces ont aussi fermés. Impossible aujourd’hui de se procurer des masques chirurgicaux ou des gels anti-bactériens dans les magasins ou pharmacies, ils ont disparu de la circulation assez vite et se vendent au compte-goutte, bien au-dessus de leur prix réel…

A Cancun, certains ont commencé à porter ces masques, puis en voyant que la zone ne semblait pas touchée par l’épidémie, ont cessé de les porter. Quelques rares personnes semblent les porter encore ici. En tous cas, les autorités prennent cette épidémie très au sérieux et contrôlent les frontières entre les états ainsi que tous les voyageurs. Ainsi, en nous rendant au Yucatan de l’état de Quintana Roo, nous avons été arrêté par la police, qui a vérifié la température de chaque membre de la famille… Partout, des panneaux mentionnent les symptômes de la grippe et les précautions à prendre…

Même s’il n’y a pas de cas de grippe porcine à Cancun et sur la côte, les touristes étrangers ont annulés leurs séjour au Mexique et beaucoup d’hôtels ont dû fermer devant l’avalanche de ces annulations de clients venant de l’étranger. Dans un seul de ces hôtels, on nous a parlé de plus de 3.000 annulations… Comme ici, une énorme partie de la population vit du tourisme, beaucoup sont touchés de plein fouet par cette crise. Ainsi beaucoup de gens que nous avons visités se retrouvent sans travail temporairement (en congé sans solde et pour une durée non précisée), ou ont tout simplement été renvoyés, sans réelles compensations de la part de leur entreprise et sans assurance d’être réemployés. D’autres encore ont vu leur salaire baisser de 30% jusqu’à nouvel ordre, notamment dans l’un de ces immenses parcs touristiques dont les prix d’entrée ne sont indiqués qu’en dollars américains, s’il-vous-plait… Les salaires n’étant déjà pas très hauts et beaucoup de personnes ayant du mal à joindre les 2 bouts, cette situation est un véritable drame pour beaucoup. Certains ne vont plus pouvoir payer leur loyer, ni assurer leur quotidien. Ainsi, quelque soit l’ampleur de cette épidémie, les conséquences pour les gens d’ici sont bien réelles et s’ajoutent à la crise économique.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: