Blog d’Amandine en Nouvelle-Zélande – blog bilingue

Je suis allée dans un avion pour arriver à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Je suis montée dans une tour géante et j’ai vu des gens sauter de la tour, accrochés par une corde. J’ai vu la mer et des volcans qui avaient explosé avant. J’ai fait des grandes marches et il y avait une grande marche de 7 heures et une de 5 heures normalement, mais elle était difficile, alors elle a duré 7 heures. Il y avait des rochers sur le chemin qui glissaient et tout le monde a glissé, mais personne ne s’est blessé. Et quand je suis arrivé, j’ai vu le glacier, et comme la montagne était très haute, il y avait de la neige et le glacier était très grand. Il y avait des gens qui allaient dans un hélicoptère pour regarder le glacier. J’étais épuisée et pour revenir, c’était encore plus fatiguant; je voulais dormir sur le chemin.

J’ai fait du kayak sur la rivière et il y avait des petits rapides et c’était difficile d’avancer. Alors Daddy est sorti du kayak et a tiré le bateau et j’étais dedans. J’ai beaucoup aimé.

On a fêté les 6 mois de tour du monde et on a tous eu des bonnes glaces en revenant d’une grande marche près du glacier.

J’ai été dans un grand parc et j’ai vu beaucoup d’animaux. J’ai donné à manger à des lamas et à des ânes et j’ai vu des cochons. La pluie a commencé à tomber, mais on était dans une voiture. Quand j’ai voulu donner à manger aux chèvres, j’ai ouvert la porte de la voiture et j’ai montré la nourriture aux chèvres et une chèvre est montée dans la voiture pour tout manger. Toutes les chèvres sont venues pour manger. Comme la chèvre était toujours dans la voiture, j’ai jeté toute la nourriture dehors, et du coup il y avait plein de chèvres sous la voiture. David a dû sortir de la voiture pour faire partir toutes les chèvres sous la voiture et la chèvre qui était dans la voiture. Après la voiture sentait la chèvre et ça sentait mauvais.

On a dormi chez des gens qui étaient très gentils et qu’on a rencontrés à la messe le dimanche. Après on a été chez d’autres gens et Daddy a fait une conférence et elle a duré une heure. Les gens ont beaucoup aimé, mais c’était un peu long pour moi parce que je ne comprenais pas beaucoup de choses.

On a été voir des phoques et on en a vu sur les rochers au bord de la mer et ils étaient en liberté. Ils avaient l’air gentil, mais il fallait faire attention quand même. J’ai vu un film sur les abatros qui sont des oiseaux énormes, plus grands que moi. On a dormi au bord de la mer où on voyait des dauphins, mais on n’en a pas vu beaucoup. J’ai trouvé des étoiles de mer au bord de la mer et aussi une vraie éponge de mer et des algues de couleur rose.

On a pris le bateau pour revenir sur l’autre île, l’île du nord; on était sur l’île du sud avant. Dans le bateau, il y avait un petit parc pour les petits enfants et la télévision pour les bébés. Je me suis perdue sur le bateau pour remonter voir Maman et Daddy et j’ai attendu plus de 10 minutes pour que Maman revienne. Avec Daddy, je suis sortie sur le pont du bateau et j’ai donné la main à Daddy parce qu’il y avait beaucoup de vent et que j’allais presque m’envoler. En donnant la main à Daddy, je ne me suis pas envolée, heureusement!

Je suis allée voir les maoris, et les hommes tiraient la langue avec des énormes yeux grands ouverts. C’était pour faire peur aux méchants quand ils allaient faire une bataille et ça les aidait à gagner la bataille. Les maoris étaient les premiers habitants de l’île et ils sont très forts. Ils portent des habits spéciaux, faits avec un genre de paille qui ressemble à des cheveux. Ils utilisaient une plante pour avoir de l’huile pour soigner les gens et avec l’écorce, ils faisaient de la couleur noire. Pour faire la cuisine, ils vont dans un endroit dangereux, où il y a de la fumée très chaude et de la boue brûlante. Ils mettent de la nourriture dans un panier fait avec des herbes et ils plongent le panier dans l’eau très chaude qui vient du cratère et quand ils sortent le panier, tout est cuit. La ville sentait mauvais, comme un oeuf pourri. J’ai vu un grand geyser, c’est de l’eau brûlante qui sort de la terre et monte très haut et la fumés sortait de partout et si on touchait la terre, on pouvait se brûler.

J’ai bien aimé la Nouvelle-Zélande et maintenant je suis arrivée au Chili, dans une ville qui s’appelle Santiago.

<!– @page { size: 8.5in 11in; margin: 0.79in } P { margin-bottom: 0.08in } –>

I went in a plane to go to Auckland, in New-Zealand. I went in a big tower and I saw some people jump from the tower with a big rope. I saw the sea and volcanoes which exploded before. I walked a lot and I was very tired. There were some slippery stones and everyone slipped, but nobody was hurt. I saw the glacier and snow on the mountains.

I did some kayaking on the river and that was fun.

We celebrated the 6 months of our round the world tour. I ate some ice-cream and that was nice.

I went in a parc and I saw some animals and I gave food to the animals. One goat came into the car to eat the food and there were some goats under the car. The smell of the goat wasn’t nice.

We slept in the house of very nice people. Then, we went to see other people and Daddy did a talk, and it was long for me because I didn’t understand.

I saw some seals beside the sea, and they were free. I found some starfish and a real sea sponge.

We went in a boat to go on the other island. When I went outside, there was a lot of wind and I thought I would flew away with the wind.

I went to see the Maori and they were sticking their tongue out to scare the naughty ones. I saw some volcanoes with a lot of smoke, and a big geyser: hot water coming out from the craters. I also saw some big bubbles of hot mud.

I liked New-Zealand and now I am in Chile, in a town called Santiago.

Kiwis and keas, by David

New Zealand is a beautiful country, full of lush scenery. It is composed of 2 islands, the South and the North island.

The country has its national bird, the kiwi. It’s brown in color, with a long straight beak. This bird is pretty strange, seeing its legs are not round the middle of his body, but rather at the back. This means that even though it’s a small bird (no larger than a seagull, but much fatter), it can outrun a human! Like some other birds, it can’t fly. One of the reasons probably is that it has no natural predators. Though imported stoats and ferrets now cause a danger for it. It is a nocturnal bird, which makes it very hard to see one. We saw one in a glass globe which recreated a nocturnal environment.

We also saw keas, which seem to be some sort of mix between a hawk and a parrot. It has the same beak as a parrot, and has brown/green feathers, which makes it look slightly moldy. It is native to the south island.

There are surprisingly big amount of hawks/falcons/eagles in New Zealand. It’s a real treat seeing them fly and swoop.

I saw an albatross, which is the biggest sea birds in the world. They have a wingspan of about three meters. These wings are mainly used for gliding, and through this they can go up to 115km/s!

They fly an average of 1800km/day, that makes about 75km/h, that makes about 1.25km/min, that makes about 0.020833333333…km/s. When they’re first born, they stay about 1 year on land, then they fly for 5 years without ever going on land. They are fertile from 12 years of age, and can live about 90 years, if not killed by fishermen or sharks.

We saw quite a few seals, and got to less than a meter from one of them! They have extraordinarily big canines, and when we zoomed in to its mouth, we saw that its teeth were little more than red stubs (maybe covered in blood).

These are some of the wonderful animals we saw in New Zealand.